Nomination de Dre Ben Amor en tant que directrice de la table de pédopsychiatrie

8 septembre 2017

Dre Ben Amor est Professeure agrégée de clinique à la faculté de médecine de l’Université de Montréal depuis 2012. Elle est psychiatre de l’enfant et de l’adolescent  au CHU Sainte-Justine et au CIUSSS Montréal Nord, à l’Hôpital Rivière Des Prairies. Elle est Chercheure clinicienne au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.

Dre Ben Amor a effectué ses études médicales (MD 1990) et  sa spécialité en Psychiatrie à l’Université de Tunis (Tunisie) avec une formation complémentaire en Pédopsychiatrie à l’Hôpital La Salpetrière, Université Paris V (France) (1992). Elle a complété une Maîtrise en Neurosciences à l’Université McGill, (2002) ainsi qu’une Formation en recherche clinique en pédopsychiatrie à l’Institut universitaire Douglas à Montréal (Canada) (2004).

Elle a travaillé comme Pédopsychiatre en Tunisie et en France (1987-1992) et était professeure agrégé en pédopsychiatrie à l’Université de Tunis (1998-2000),

Professeure adjointe et chercheuse clinicienne (2004-2012) à l’Université Laval. Elle a occupé les fonctions de chef du département de psychiatrie au CHU Sainte-Justine (2013-2015). Elle a occupé plusieurs fonctions académiques à l’Université Laval (responsable des cours, coordinatrice de la recherche, membre de plusieurs comités universitaires) et à l’Université de Montréal (Membre de l’Assemblée universitaire, Membre du comité d’admission en médecine, etc.).

Ses principales activités cliniques et de recherches portent sur  divers aspects des troubles du comportement, en particulier le TDAH. Elle a développé des recherches en pédopsychiatrie sur les facteurs de risque génétiques et environnementaux et sur l’imagerie génétique du TDAH (subvention IRSC 2007-2012), les comorbidités, la réponse aux traitements, et les aspects préventifs. Les principales activités en cours portent principalement sur les interventions précoces pour améliorer le pronostic des troubles du comportement (subventions FRQS, IRSC et MSSS 2012-2017), la détection précoce des effets métaboliques chez les jeunes sous antipsychotiques et l’utilisation des jeux vidéo chez les jeunes enfants.

Elle supervise les travaux de nombreux étudiants en maitrise et au baccalauréat, ainsi que des étudiants et des résidents en recherche, à l’échelle nationale et internationale.

Depuis 2015, Dre Ben Amor s’implique comme psychiatre pour des missions humanitaires avec Médecins Sans Frontières.

 

×